« Empedrat de bacalla » mais aux cocos roses

Empedrat de bacalla (5)

Une des salades typiques catalanes. A base de morue, et de haricots, normalement blancs… Pas de racisme, pourquoi pas rose ?

Empedrat de bacalla (1)

Vous devez vous y prendre au moins 24h à l’avance : 24h pour faire tremper les cocos roses, et pour dessaler la morue. Vous n’êtes pas pressés j’espère. Attendez 24h de plus avant de la manger, parce qu’une fois la salade finie, vous vous rendrez compte qu’un jour ou deux au frais lui font le plus grand bien ! Je l’ai faite dimanche après midi, mardi soir elle était très bonne, mais jeudi midi…. un poème!

Alors cette salade ?? Après la trempe, les cocos ont cuit (au moins 30 min, sans sel et en changeant l’eau trois fois), et la morue à été rincée et effilochée.

Une grosse tomate, 2 poivrons « corne bœuf » coupés en rondelles, un oignon émincé, du persil et c’est tout. Ou presque. Le jus d’un citron, de l’huile d’olive (ne soyez pas radin, une morue… ça boit, et quand elle a bu, c’est bon !)

Pour le sel, il est préférable d’attendre le lendemain, car la morue va continuer de rendre son sel avec le jus des tomates.

empedrat de bacalla (12)photos © Olivia Horvath
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s