Carottes au beurre à la figue de barbarie

Carottes sautées figues de barbaries (S15)

Le fruit d’un cactus ! Étrange chose que la figue de barbarie, douce, légèrement sucrée, plein de vitamines, farcie de graines très dures. A part ça ? Faites attention quand vous l’ouvrez, ce rouge intense est un colorant, tâches assurées ! J’ai voulu faire un accompagnement simple pour des cotes de porc grillées au poivre de Sichuan. On a aimé alors… je partage.

D’abord pelez quelques carottes, pour un accompagnement pour 2 comptez 3-4 belles carottes. Coupez-les en rondelles de même épaisseur, et mettez les à cuire à l’eau salée, juste assez pour qu’elle soient « al dente ». 6 à 8 minutes environ, mais le mieux c’est de goûter.

Pendant ce temps on s’attaque à nos figues. Hop, hop, hop, doucement, ne vous jetez pas dessus tout de suite. Leur peau est recouverte de petits poils, des épines en fait, invisibles et très désagréables. Deux solutions, les gants ou les frotter sous l’eau avec un bout de tissus, torchon ou autre. Elles sont fragiles et se détachent facilement. Deuxième précaution, les graines, une multitude dans chaque fruit, et dures, très dures. Les dents fragiles peuvent passer un mauvais moment. Le mieux, couper les en deux, racler la chair avec une grosse cuillère, si elles sont mures c’est facile. Et passer cette pulpe à travers un tamis, ou plus facile encore, le presse purée. On obtient une pâte, d’un rouge profond.Carottes sautées figues de barbaries (S8)

Les carottes sont cuites (je devais la faire !) , un fois égouttées on les met dans une petite cocotte, avec une gousse d’ail taillée en rondelles fines, une belle noix de beurre et la purée de figues de barbaries, quelques pincées d’un bon poivre et le jus d’un demi citron. On les laisse s’enrober de ce jus épais 5 à 8 minutes en remuant régulièrement, de façon à ce qu’il ne reste plus de liquide dans le fond du récipient. Quelques feuilles de coriandre juste au moment de servir.

C’est prêt, pas de révolution, mais un une agréable et légère acidité et la douceur de la carotte révélée par ce fruit mystérieux. Un accompagnement, différent, et subtil.

Photos © Olivia Horvath

Publicités

3 réflexions au sujet de « Carottes au beurre à la figue de barbarie »

  1. Ping : Zanahorias en Salsa de Higos Chumbos al Cilantro | Entre 3 Fogones

    • Muchas gracias para esta citacion. Muchas veces encuentro mis recetas en otros blogs , pocas veces me citan.
      echare un vistazo en su blog, y si acaso robo alguna idea no olvidare citar-te.

  2. Ping : Zanahorias en Salsa de Higos Chumbos al Cilantro - entre3fogones.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s