Coq au vin !

Coq au vin (small19)Tient ? Du coq chez mon volailler ! Dans la discussion elle me lance : »3h de cuisson minimum, sinon vous ne le mangerez pas! « . Je pense : « cool ! »

Je me suis donc lancé dans un classique de la cuisine française. Avec quelques écarts par rapport à la recette originale.

Dorer toutes les faces des morceaux de coq à la cocotte avec un peu d’huile d’olive. Réserver. Dans la même cocotte colorer également carottes et oignon. Rajouter de l’huile si nécessaire.
Coq au vin (small montage)Flamber au cognac. Attention: éteindre la hotte et rester à côté au cas ou les flammes montent haut pour éteindre en remettant le couvercle.

Coq au vin (small15)Remettre ensuite les morceaux de coq que vous aurez singés ( roulés dans la farine), les carottes et les oignons ajouter un bouquet garni, quelques morceaux de lard fumé, un clou de girofle passé au pilon, sel et poivre. Et, couvrir de vin rouge.
Enfourner la cocotte fermée pour 2h à 150°C.

Au bout de ce temps, remuer un peu le tout. Ajouter des champignons de Paris nettoyés et coupés en deux ainsi que quelques petits oignons nouveaux. S’assurer qu’il y assez de vin, en remettre si nécessaire.
Coq au vin (small26)

Voilà, le coq a cuit 3h en tout, la viande doit s’effilocher facilement. Il faut maintenant finaliser la sauce : retirer avec l’écumoire le coq et tous les légumes. Remettre la cocotte sur le feu à petit bouillon. Faire fondre une grosse noix de beurre, et ajouter 1 grosse CaS de farine. Mélanger jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de grumeaux. Verser une louche de jus du coq et mélanger on doit obtenir un mélange homogène un peu épais. Tous ce mélange retourne dans la cocotte pendant 5-10 minutes pour épaissir.

J’ai passé au beurre quelques oignons frais pour apporter fraîcheur, croquant et couleur, quelques pomme de terre cuites à l’eau feront l’accompagnement.

Dresser avec inspiration !
Humer avec envie !
Manger avec plaisir !

Coq au vin (small24)

Les écarts par rapport à la recette « officielle »:  je n’ai pas rajouté de sang de volaille dans la sauce à la fin qui donne cette aspect typique grumeleux, et ce gout. Basiquement parce qu’on en trouve pas facilement, et que tout le monde n’apprécie pas. Rassurez-vous cette recette est très bonne sans !

Photos Olivia Horvath

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s