Filets de volaille aigre doux aux agrumes

Filet de volaille aigre doux au agrumes (S17)

C’est l’excellente et célébrissime confiture aux agrumes de Radu Ponta qui m’a inspirée cette recette parfumée. Mais rassurez-vous si vous ne parvenez pas à vous procurer cet élément, vous pouvez vous en sortir quand même. Cette fameuse saveur aigre douce a accompagné à merveille ce filet d’oie ( tout aussi faisable avec du canard) Lire la suite

Publicités

Suprêmes de pintade au romarin et butternut rôtie

Supreme de Pintade Butternut (S1)

Envie d’un plat léger et d’un goût d’été maintenant que l’hiver est arrivé. Cette volaille délaissée est pourtant bien goûteuse, quel dommage! Rattrapons cet affront. Et le butternut, trop doux et sucré pour notre palais (le mien et le sien en tous cas ! ), essayons de le booster un peu.

Lire la suite

velouté de poulet au ras-el-hanout

Soupe de poulet au Ras el hanout

Continuons notre réconciliation avec les soupes !! Celle-ci est venue presque par hasard. Une carcasse offerte par le volailler du marché. Au départ, juste pour faire un bouillon, ça sert toujours… Puis une envie de saveurs orientales. Lire la suite

Risotto des filles

Risotto de poule au pot (small4)Voilà une recette pour lequel je n’ai pas beaucoup de mérite. Seulement de l’avoir réalisée. Parce que; une fois qu’on sait faire un risotto. on sait que le plus portant c’est le bouillon. Lire la suite

Pintade à la choucroute

_DSC0014Une pintade, oui ! … mais elle a de la conversation
_DSC0012

J’avoue. C’est vrai. Ce n’est pas le plat le plus sexy qu’on ai vu ! Mais ne pas s’y arrêter serait une erreur… grave !

Cette pintade, volaille plutôt sèche d’habitude, cuit en cocotte en compagnie de choucroute devient un vice une fois qu’on la goûtée.

Et pour plaire, ultra facile et rapide. On dore un peu la demoiselle dans la cocotte, puis elle laisse la place à des oignons, qui s’éclipsent devant quelques lardons.Déglaçage au vin blanc. Et, tout ce petit monde de retour dans la même cocotte, 2 petites heures au four doux.

Pendant ce temps on l’oublie…

Pour être honnête je dois l’inspiration de cette recette à Geugeu.