Poulet aux confits, tomates et citrons

Poulet tomates et citrons confits (S29)

Une petite improvisation d’un soir qui m’a laissé une belle petite saveur estivale; méditerranéenne, je ne sais pas… quelque chose d’agréable. Lire la suite

Poulet aigre-doux au tamarin

Poulet tamarin (small13)

Cette année, le jour de la Saint Nicolas j’ai trouvé dans mes chaussures quelques ingrédients curieux et inconnus pour moi. Le temps de les apprivoiser, et voici une recette avec le premier d’entre eux… Merci mademoiselle pour cette belle découverte.

Lire la suite

Coq au vin !

Coq au vin (small19)Tient ? Du coq chez mon volailler ! Dans la discussion elle me lance : »3h de cuisson minimum, sinon vous ne le mangerez pas! « . Je pense : « cool ! » Lire la suite

La cocotte, son œuf, un air de trompettes

Oeuf cocotte trompettes (small16)

J’ai de la chance, ma sœur nous a donné des trompettes de la mort, ramassées et séchées par ses soins à l’automne. Première réalisation parfumée en rentrant à la maison! Lire la suite

Tajine de veau au citrons confits

tagine-citrons-confits-(17)

Je tiens particulièrement à cette recette, récupérée un jour dans un magazine, et améliorée au fil des essais. Le résultat ne m’a jamais déçu, malgré les ratés.

Cette recette n’est vraiment pas compliquée. Il existe cependant une vraie difficulté :  » la maîtrise du sel ! ». Petit à petit, je suis parvenu à ne plus avoir de mauvaises surprises…

La viande, de l’épaule de veau (1kg). Dites à votre boucher que ça doit cuire longtemps. Elle est coupée en gros morceaux, puis dorée sur toutes les faces à la cocotte avec un peu d’huile d’olive. Les morceaux dorés, on les réserve. A la fin on déglace a l’eau pour récupérer tous les sucs, ce jus rejoins le veau maintenant bronzé.

Dans la même cocotte, on fait dorer 3 oignons  émincés. 5-6 min pas plus. Qu’ils bronzent un peu eux aussi. Enfin on fait blanchir ( 5 min a l’eau bouillante) 50-70gr de poitrine fumée coupée en gros lardons.

On aura mis la veille, 3 beaux citrons confits, coupés en quartiers dans un grand saladier d’eau.  Le but de ces deux dernières opérations est d’amener le minimum de sel dans la cocotte avec la viande.

tagine-citrons-confits-(53)Voilà, maintenant il est temps de faire les présentations. Viande, oignons, lardons, citrons confits ( chaque quartier recoupés en 4-6 morceaux). On y met l’équivalent de 1,5 dosette de safran (en pistils c’est mieux, 0.6 gr, une pincée) , et une grosse cuillère à soupe de graines de cumin. Le jus d’un citron. On couvre d’eau a hauteur. Couvercle. Et, au four pour 4h a 130°C.

.Au bout de 2h, la dernière précaution anti-sel ! Sortez votre cocotte. Et goûtez le bouillon. Mis a part que le parfum doit déjà vous donner envie.. A ce stade,  le bouillon ne doit pas exagérément salé, car il va se concentrer un peu pendant les 2 dernières heures. Dans le doute. Enlever la moitié à la louche ( conservez la), et remouillez avec de l’eau. Et finalement, retour au four pour les deux dernières heures.

La viande est fondante, pas sèche, l’odeur qui se dégage est une merveille… C’est prêt !

Dernière vérification « sel ». Comme il m’est arrivé la dernière fois… Finalement, il manquait tagine-citrons-confits-(4) un peu de sel.. Alors j’ai mis la viande dans mon plat de service. Et j’ai rectifié le sel du bouillon sur le feu, en utilisant le surplus trop salé que j’avais réservé. Une fois a mon goût, je remouille la viande avec ce jus.

J’ai accompagnée ma tajine d’une semoule auquel j’ajoute des grains de tournesol et des pignons torréfiés a la poêle.

Ce qui suit, c’est un torrent de hummmm….

tagine-citrons-confits-(40)

Le truc :
Garder ce bouillon trop salé qui reste J’en ai fait, une soupe de carottes le lendemain…

Copyright ã Olivia Horvath

Saumon Gravlax, rattes au fenouil

Saumon gravlax (8)

Je voulais depuis longtemps essayer cette recette scandinave de saumon façon Gravlax. J’ai cherché ensuite l’inspiration dans notre frigo pour en faire un plat complet, et pas seulement une entrée. Lire la suite

Rougets en bisque d’eux-mêmes et parmentier de la mort !

rouget barbet al-fredo (99)

Une terrible envie de se faire plaisir, la frustration de ne pas encore avoir goûté les trompettes de la mort cette année et mon dernier rouget dans un restaurant de plage sur la méditerranée … une horreur ! Voila l’origine de cette création d’un soir. Un délice, alors je vous l’offre ! Lire la suite

Trio gagnant ! Poulet-citron-piment

Poulet citron piment (2)

On rentre tard du boulot, pas trop envie d’y passer des heures, mais quand même, envie de se faire plaisir !

Lire la suite

Faisan au girolles, embeurrée de choux à la cardamome

Faisan forestiere embeurrée de choux  (1d)

Au concours de l’intitulé de recette de plus prétentieux, j’aurais pu dire : « Faisan en cocotte, brunoise de petits légumes et girolles, accompagné de son embeurrée de choux parfumé à la cardamome ! »

Mais au final, c’est un faisan, quelques girolles et du choux ! Lire la suite

Pintade à la choucroute

_DSC0014Une pintade, oui ! … mais elle a de la conversation
_DSC0012

J’avoue. C’est vrai. Ce n’est pas le plat le plus sexy qu’on ai vu ! Mais ne pas s’y arrêter serait une erreur… grave !

Cette pintade, volaille plutôt sèche d’habitude, cuit en cocotte en compagnie de choucroute devient un vice une fois qu’on la goûtée.

Et pour plaire, ultra facile et rapide. On dore un peu la demoiselle dans la cocotte, puis elle laisse la place à des oignons, qui s’éclipsent devant quelques lardons.Déglaçage au vin blanc. Et, tout ce petit monde de retour dans la même cocotte, 2 petites heures au four doux.

Pendant ce temps on l’oublie…

Pour être honnête je dois l’inspiration de cette recette à Geugeu.