Gratin Dauphinois au haddock

dauphinois de haddock (S8)

L’idée m’est venue comme ça :  » tiens je n’ai jamais fait un vrai gratin dauphinois cuit au lait! », je faisait, à mes début dans la cuisine, un très bon gratin de pommes de terre avec une béchamel et des lardons que j’appelais sans savoir gratin Dauphinois. Bref, une heure après le poissonnier du marché qui brade les morceaux de haddock qui lui reste avant de plier. Dans ma tête, haddock, cuisson dans le lait, dauphinois. Et hop je prends ! C’était excellent ! Lire la suite

Publicités

Le gratin de courgettes, façon Georges Blanc

courgettes-georges-blanc-s2

Ça, c’est LE gratin de courgette ! Je peux l’affirmer sans paraître prétentieux, puisque ce n’est pas le mien. Mais je peux dire aussi que du jour ou mon père a fait ce plat en piochant dans ce livre, cette recette est devenu la référence pour les divers gratins de courgettes que j’ai goutté. Simple à réaliser, tout est dans ce délicat mélange d’épices. A la maison, je fais un plat pour 4 qu’on’ mange a deux !

Lire la suite

Parmentier de butternut au canard

dovlecel-(1)

Cette courge à la saveur douce et quasi sucré accepte parfaitement les accords relevés. Le canard est assez souple pour le sucré-salé, l’épicé, l’asiatique… Voici une idée concrétisée naturellement.  Lire la suite

Dauphinois de carottes au romarin

Dauphinois de carottes au romarin-(2)Un petit accompagnement qui change un peu, rapide et passe partout. C’est doux, et parfumé , parfaitement adapté à des viandes ou des poissons relevés ! Lire la suite

Le cabillaud tout simplement

Image

Dos de cabillaud au four, gratin de céleri. Tips&tricks: donnez à “boire” au cabillaud le jus d’au moins un citron entier, qu’il partagera avec ses demoiselles : les échalotes.

Les dos de cabillaud dans un plat à four est baigné de ce « jus » citron/beurre (50-50) assaisonné au piment d’Espelette (Attention au sel si on utilise du beurre salé..).

Four bien chaud 5 min, on leur fait prendre l’air pour les arroser et y ajouter persil et échalotes préalablement roussies à la casserole avant de repartir au chaud pour 5 min.

Pour le gratin, des branches de cèleri en petit tronçons d’abord blanchies, puis poêlées avec ail et oignon. Le tout dans des cocottes qu’on recouvrira généreusement de béchamel et de fromage. Et hop ! Au four !

L’astuce : Soyez audacieux pour la béchamel… parfumez la !

Curry, lardons ou chorizo grillés/mixés, sauce soja… au choix, ça marche !!