Gaspacho

Gaspacho (S4)

Une des merveilles culinaires espagnoles. Simple et brut. Pas de gros secrets et des dizaines de variantes, en fonction des familles et des régions.
Rafraîchissant, nourrissant, sur-vitaminé et extrêmement goûteux… Je me demande toujours pourquoi on ne le trouve pas plus souvent sur nos tables!

Le seul vrai secret c’est les légumes… Mûrs, bien mûrs surtout les tomates. En général, nous, on achète les spécimens abîmés à la fin du marché, moins chers, très juteux… Idéal !

Gaspacho (S26)Pour un litre compter environ, 1 kg de tomates, 1 concombre, 1 oignon doux, 2 gousses d’ail, 3 poivrons rouges (type corne de bœuf), de l’huile d’olive, du vinaigre de vin et du sel.

Laver tous les légumes. Peller le concombre, l’ail et l’oignon. Enlever la queue et les pépins des poivrons, enlever grossièrement les pépins du concombre coupés en 4 dans la longueur.

Ensuite mettez le tout dans un blender. Pour faciliter le mixage, ajouter d’office, 20 cl d’eau, 20 cl d’une bonne huile d’olive, et 5 cl de vinaigre de vin rouge (Xérès si possible). Suivant le jus que vont rendre vos tomates, vous devrez rajouter, un peu de ces 3 liquides (eau, huile, vinaigre) pour le désépaissir.

Et mixer, largement et longtemps.

On terminera par l’assaisonnement en sel, commencer par 3 ou 4 pincées de sel, puis ajuster selon votre goût en testant.

Ensuite il y à toutes les variations possibles, moi je l’aime acide, alors je double la quantité de vinaigre, dans certaines régions on y rajoute du pain et/ou de l’œuf, j’ai également goûté la recette d’une « mama » de Cordoba, elle ajoutait des zestes d’orange… une tuerie. Faites en quelques fois, et ajustez la recette, à votre goût. Il se conserve sans problème 4-5 jours dans une bouteille fermée au frigo. Dans les bars, très souvent il est servi avec les même légumes qui ont servi à sa préparation, coupés en petit dés et avec des croûtons dorés à l’huile d’olive… j’adore !

Gaspacho (S7)

Photos©Olivia Horvath

Publicités